Aimé Césaire

Poète et homme politique  martiniquais, ancien maire de Fort-de-France, appelant l’homme noir, non seulement à décoloniser sa condition sociale, mais son imaginaire au plan de l’écriture


Léopold  Sédar  Senghor

Ancien président du Sénégal, agrégé de lettres, poète, premier africain siégeant à l’Académie française, co-fondateur avec Aimé Césaire et Léon-Gontran Damas du mouvement de la ‘’négritude‘’


Edouard  Glissant

Romancier, poète, philosophe martiniquais, explorant, en termes de géo-poétique, la question de l’identité-rhizome, par opposition à l’identité-racine, en vue d’ouvrir la dimension du « tout-monde »


Maryse Condé

Femme de lettres guadeloupéenne, instaurant, d’une manière singulière, un dialogue lucide entre le monde des Antilles et le monde de l’Afrique, y compris à travers son expérience new-yorkaise, afin d’en appeler à l’universel


Louis Delgrès

(1776-1802), Une haute figure de la résistance, inspirée des Lumières, au rétablissement de l’esclavage par Napoléon, immortalisée par sa Proclamation du 10 mai I802, et son sacrifice héroïque, avec ses hommes, sur les hauteurs de Matouba, en Basse-Terre.


 

La mulâtresse Solitude

(1772-1802), Fille d’un esclave africain déporté aux Antilles, se ralliant au combat de Delgrès, elle survivra à la bataille  du 8 mai I802, mais sera exécutée par pendaison en novembre de la même année. Célébrée par Maryse Condé, André Schwarz-Bart lui consacrera un grand roman éponyme.


Toussaint Louverture

(1743-1802), Né d’un père esclave dans une plantation de Saint-Domingue, affranchi  en 1776, il deviendra l’illustre dirigeant de la Révolution Haïtienne, d’où naîtra la Première République noire. Fait prisonnier lors de la contre-offensive napoléonienne de Saint-Domingue, en 1802, dans le contexte de la rivalité de l’Empire français avec l’Espagne et l’Angleterre, il mourra, déporté au Fort de Joux, dans le Jura. Sa geste inspirera la figure de Bug-Jargal  dans le premier roman de Victor Hugo. En autres célébrations, on retiendra le Toussaint Louverture  d’Aimé Césaire, mais également celui de Victor Schoelcher.


Felix Eboué

(1884-1944), Originaire de Cayenne, après une carrière d’administrateur en Afrique-Equatoriale française, il sera finalement élevé au rang de Gouverneur en Guadeloupe. Partisan du Général de Gaulle, dont il recevra la croix de l’Ordre de la Libération, il jouera un rôle important dans la Résistance, notamment à Brazaville. Léopold Sédar Senghor, qui avait épousera sa fille, lui a dédié un poème dans Hosties noires. Sa dépouille repose au Panthéon.